Qu’est-ce que l’Appellation d’Origine Qualifiée Priorat ? (vins en Catalogne)

dégustation vins Espagne Catalogne Costa Daurada Tarragone Barcelone Priorat

Les 12 appellations d’origine des vins catalans. Source : Nació Digital.

Notre petite cave à vins artisanale, Celler Devinssi, est située dans le village de Gratallops et appartient a la DOQ (AOC) Priorat.

L’Appellation d’Origine Qualifiée Priorat (Denominació d’Origen Qualificada en catalan), c’est une appellation de vins de haute qualité située dans la province de Tarragona, en Catalogne (à 30 minutes en voiture de la Costa Daurada).

Grâce à se recueil, vous pouvez vous renseigner sur les particularités de notre région vinicole.

Pous nous rendre visite à la cave et déguster nos vins, veuillez nous contacter :

Pour acheter nos vins, veuillez accéder à notre boutique en ligne.

Une DO avec 12 zones de production*

Les vignobles traditionnels du Priorat Costa Daurada dégustation vins

Les vignobles traditionnels du Priorat

L’Appellation d’Origine Contrôlée Priorat est située au sud de la Catalogne, à l’intérieur de la partie méridionale du massif du Prélittoral, à proximité de la mer Méditerranée, ce qui lui confère son influence.

Il comprend les neuf municipalités de la partie centrale de la région administrative du Priorat (Bellmunt del Priorat, Gratallops, El Lloar, La Morera de Montsant, Poboleda, Porrera, Torroja del Priorat, La Vilella Alta et La Vilella Baixa) et la moitié des autres deux (Falset et el Molar), au sein de la DO, 12 zones de production viticole ont été délimitées qui correspondent à l’identité territoriale des habitants des villages existants.

On laboure les vignobles plantés sur l'ardoise - le sol le plus typique de l'appellation d'origine du Priorat

On laboure les vignobles plantés sur l’ardoise – le sol le plus typique de l’appellation d’origine du Priorat

La superficie totale du territoire couverte par l’appellation d’origine est de 17 633 hectares, dont près de 3 000 sont exclus comme zones de production et 2 037 sont actuellement plantés de vignes. Il existe un écart important entre les altitudes les plus basses et les plus élevées où le vignoble est cultivé, allant de 60 à 700 mètres d’altitude.

Des vignobles très ensoleillés*

Le climat de la DOQ Priorat se caractérise par des hivers doux, avec peu de gelées, et une forte période sèche pendant les mois d’été, avec une thermorégulation favorisée par l’influence maritime. Les précipitations sont généralement faibles, environ 550 mm par an, tandis que la température annuelle moyenne varie entre 14 et 16 ºC.

Par rapport à l’ensoleillement, celui-ci est très prégnant, car la couleur foncée de l’ardoise absorbe le rayonnement et transmet la chaleur à la vigne, en provoquant un apport solaire qui affecte le mûrissement des raisins et leur degré de teneur en sucres.

Vins rouges de prestige international*

La production moyenne de la DOQ Priorat est de 5 millions de bouteilles par an, réalisées par une centaine de caves.

Dégustation de notre vin DOQ Priorat, Mas de les Valls.

Dégustation de notre vin DOQ Priorat, Mas de les Valls.

Principalement, le Priorat est synonyme de vins rouges, aux caractéristiques uniques. Fabriqués principalement avec du Carignan et du Grenache Noir, ainsi que de petites quantités d’autres cépages, ils ont une forte concentration d’arômes très complexes, costauds et charnus, abondants en bouche et entourés de notes boisées très élégantes.

Les vins rouges du Priorat sont très bien accueillis et ont acquis un prestige juste et bien mérité, tant au niveau national qu’international. Les exportations représentent 70% de la production.

Quant aux vins blancs, élaborés essentiellement avec du Grenache blanc, du Macabeu et du Pedro Ximénez, entre autres, à partir du moût vierge et avec une fermentation à basse température, on obtient un équilibre parfait entre le fruit et les arômes, parfois élargis par le bois de chêne. Les blancs du Priorat se sont fait un nom sur le marché ces dernières années en raison de leur forte personnalité qui leur confère une identité très spécifique, assurant une grande qualité.

Histoire de la DOQ Priorat**

Le toponyme Priorat est lié au concept du vin depuis des siècles. La somme d’un sol, d’un climat, d’une orographie et du travail d’hommes et de femmes qui l’ont fait suivant les techniques d’une tradition millénaire à l’ai
de, aujourd’hui, d’une technologie adaptée aux exigences de la qualité, ils ont donné un produit authentique et exclusif : le vin du Priorat.

La Chartreuse de Scala Dei représente le berceau historique des vins et de la viticulture de l’Appellation d’Origine Qualifiée du Priorat. Les chartreux ont apporté de Provence, au XIIe siècle, les connaissances et les techniques pour développer une viticulture solidement enracinée et qui a évolué au fil des siècles. Les domaines de la Chartreuse formaient ce que l’on appelle le Priorat historique, qui coïncide aujourd’hui avec la région viticole de la DOQ Priorat. Les Chartreux de Scala Dei cultivaient la vigne et faisaient le vin dans la Chartreuse, suivant une école de travail et de spiritualité. Peut-être que le Priorat est un vin mystique.

Depuis près de 1000 ans, neuf petits villages se cachent parmi les pentes d’ardoise qui s’éparpillent au pied du massif du Montsant. Ses habitants, toujours viticulteurs, ont modelé le terroir avec des marges. Après la loi de Mendizábal (1835), grâce à un grand effort et au développement croissant du vignoble, les viticulteurs ont recouvré leur dignité.

Malheureusement, les temps d’harmonie et de croissance sont cycliques et se terminent souvent par des cataclysmes, donc dans l’histoire de l’agriculture, et pour l’ensemble du vignoble européen, il y a un avant et un après du phylloxéra. Dans le Priorat ce fut aussi une catastrophe, puisque, à cette époque, l’explosion de l’industrie textile en Catalogne a entraîné toute la main-d’œuvre vers la ville et les vignes n’ont pas été replantées, sauf dans une très faible proportion qui, heureusement, est celle qui a survécu jusqu’à nos jours.

Grâce à la génération d’agriculteurs qui ont actuellement entre 70 et 80 ans, qui sont restés sur la terre et ont continué leur tradition agricole, la culture du vin dans le Priorat a été préservée.

Plus récemment, il a été possible d’intervenir dans un paysage préservé, complexe, riche et à fort potentiel. C’est donc à la fin des années 80 qu’a commencé l’ouverture d’un nouveau cycle de prospérité, qui combinait sagesse, paysage et tradition avec un nouvel esprit d’entreprise axé sur la récupération de la qualité et du prestige comme prémisse maximale.

La réhabilitation du vignoble se fait petit à petit avec la certitude qu’elle doit s’ancrer dans la mémoire du terroir. Dans un curieux mélange qui associe l’évolution d’une culture traditionnelle avec les vestiges agricoles du passé et une nature exubérante, avec une replantation respectueuse et efficace, avec un charme à protéger.

Grenache et Carignan, les cépages les plus cultivés***

Il est difficile de comprendre le Priorat sans la viticulture. Une longue histoire derrière elle nous la fait comprendre dans le respect et la complicité avec l’environnement naturel.

La culture du vignoble est répartie à des altitudes allant de 100 mètres au-dessus du niveau de la mer dans les parties inférieures des termes de Bellmunt del Priorat et El Molar, jusqu’à 750 mètres dans les parties supérieures des termes de La Morera de Montsant et Porrera. La configuration de la culture est caractérisée par des pentes qui dépassent 15% du dénivelé dans la plupart des cas, et certaines exploitations atteignent 60%. La géographie tortueuse de cette zone oblige à cultiver le vignoble sur des coteaux dont certains ne permettent pas d’accès mécanique, c’est pourquoi nous travaillons avec les formes de culture les plus traditionnelles. Le paysage généré par ces vignobles est l’un des traits caractéristiques du Priorat, qui lui confère une si forte personnalité.

En raison du sol et du climat particuliers, la vigne souffre beaucoup et, par conséquent, il y a des récoltes assez rares, avec des rendements en raisin très faibles, qui ne dépassent pas le chiffre de 1 kilogramme par plante en moyenne, mais qui permettent doter les vins de cette zone d’une identité très singulière.

La récolte est généralement très longue : elle commence à la mi-septembre à Bellmunt et El Lloar et dure jusqu’à fin octobre ou début novembre à Porrera et La Morera de Montsant. La longue fermentation des raisins mûrs permet d’obtenir toute une série de composants d’une grande richesse dans chaque grain et une macération très complète.

Les cépages***

Les cépages recommandés et ceux autorisés dans l’Appellation d’Origine Qualifiée Priorat sont les suivants :

  • Cépages rouges recommandés : Grenache rouge et Carignan.
  • Cépages rouges autorisés : Grenache poilu, Tempranillo, Picapoll Noir, Cabernet Sauvignon, Cabernet Franc, Pinot Noir, Merlot et Syrah.
  • Cépages blancs : Grenache Blanc, Macabeo, Pedro Ximénez, Chenin, Muscat d’Alexandrie, Muscat Petit Grain, Pansal, Picapoll Blanc et Viognier.

Grenache et Carignan, stars d’une sélection de cépages***

Les cépages les plus cultivés dans le Priorat sont les rouges, avec le Carignan et le Grenache comme cépages autochtones les plus remarquables.

*Traduit de l'article publié dans le journal Nació Digital.
**Traduit du site officiel de la DOQ Priorat. 
***Traduit du site officiel de la DOQ Priorat.